La presse papier

la DEPECHE DU MIDI du 22/09/2012

Ariège Expo à Pamiers du 21/09/2012 au 24/09/2012

ariege expo-pamiers2012

Pamiers accueille à partir d'aujourd'hui Ariège Expo spécial habitat, un salon présenté par Dépêche Events et ses partenaires institutionnels. Quatre jours pour mettre en vitrine l'activité liée à l'industrie du bâtiment.

Ce n'est pas parce qu'il pleut qu'il ne faut pas mettre le nez dehors. Et ce n'est pas la crise qui doit mettre les drapeaux en berne, en particulier celui du BTP. Il est un fait que la crise touche ce secteur d'activité. Les responsables départementaux en conviennent. Mais c'est justement pourquoi il faut encourager les initiatives qui valorisent cette activité. Comme Ariège Expo spécial habitat, qui se tient à partir d'aujourd'hui à Pamiers, présenté par Dépêche Events et ses partenaires (la ville, la communauté de communes, la chambre de métiers, la CAPEB).- - / - -

- - / - - Ariège Expo va donc mettre tout ce petit monde en vitrine : ceux qui construisent, ceux qui aménagent, ceux qui innovent. «Nous poussons à l'innovation avec la mise en œuvre du label ariégeois éco-construction», souligne Joseph Calvi, président de la CAPEB et de la chambre de métiers de l'Ariège. L'innovation est une des clés du succès. Surtout à l'heure où l'habitat doit répondre à nombre de défis techniques pour coller aux exigences du temps. Ces réponses, Ariège Expo va les dérouler grâce à l'engagement de ses 130 exposants.

ariege expo pamiers2012b En flanant au salon....

associations > Bien représentées. Si Ariège expo réunit essentiellement des entreprises, le monde associatif est de la partie avec notamment le Centre des énergies renouvelables Phébus Ariège, et Volontés de Femmes en Ariège. Cette dernière parce qu'en réinsérant socialement des adhérentes, elles les réorientent vers le milieu professionnel, la première en raison de son savoir en matière de maîtrise d'énergie et d'énergies renouvelables.

institutionnels > présents. Parce que plus rien ne peut se faire sans les institutions, qui souvent initient des politiques publiques liées à l'activité du bâtiment, trois entités sont présentes au sein d'Ariège Expo : la mairie de Pamiers, bien entendu, mais aussi la communauté de communes, et la chambre des métiers et de l'artisanat de l'Ariège.

eco-artisans > label de l'Ariège. la Capeb a décidé de mettre en avant certains de leurs artisans enrôlés dans une croisade qualité sous le label «Eco-Artisan» destiné à valoriser des produits et des savoir-faire locaux en matière d'éco-construction. Neuf d'entre-eux sont présents au sein de l'espace placé sous leur enseigne.

parkings > Spacieux. Facile de se garer au salon. Des parkings, spacieux ont été aménagés.

Alain Fauré > Très intéressé. Député de l'Ariège, Alain Fauré, particulièrement attentif à la vie économique du département, a tenu a prendre part à cette inauguration, l'occasion pour l'homme politique d'aller au contact des chefs d'entreprises, dans un contexte économique national difficile. Un monde qu'il connaît bien puisqu'il est lui-même issu de ce milieu et qu'il n'en perd pas le lien, malgré ses nouvelles responsabilités électives.

La DEPECHE DU MIDI du 13/09/2012

automnales saverdun 2012SAVERDUN : franc succés pour les AUTOMNALES

Un week-end très réussi qui a permis à de nombreux visiteurs de venir flâner pour découvrir les très nombreux stands : le forum des associations, le Salon de l'habitat et l'artisanat, les expositions de matériel agricole, voitures, vieux tracteurs pompiers, gendarmerie, le vide-greniers dans les rues et la brocante dans la salle des fêtes. Un dimanche riche en animations grâce aux associations, démonstration de danses, arts martiaux, défilé de mode, coiffure.

Et pour la première fois une balade dans l'art pictural : l'atelier peinture de Saverdun et l'atelier peinture du foyer rural de Saint-Quirc nous ont présenté une exposition superbe avec de très nombreux tableaux. Les œuvres de ces «artistes originaux» dont le mot «talent» est justifié.

La DEPECHE DU MIDI du 20/06/2012

Publié le 20/06/2012 09:53

Pamiers. Communiquer sur la bonne énergie

Développement durable

A travers plusieurs ateliers ludiques et pédagogiques, l'association Phébus Ariège, qui a pour but de sensibiliser le public sur la maîtrise des énergies, a organisé, place Milliane, une animation autour du « rouler propre ». Il s'agissait pour les participants de réfléchir et d'agir sur différents thèmes moins gourmands en énergie et moins polluants. A savoir le vivre autrement avec la maîtrise de l'énergie, les éco-gestes, également lycee cros 1construire avec les matériaux écologiques, enfin produire avec les énergies renouvelables et alternatives.

Des voitures électriques pour nettoyer la ville

Pour cela, plusieurs exposants étaient présents, dont le lycée Irénée-Cros et le collège Bayle, qui ont participé cette année au challenge « Educ Eco ». Professeurs et élèves ont présenté leurs prototypes et leur savoir-faire aux visiteurs. Parmi eux, de nombreux écoliers sont venus prendre des notes pour l'avenir. Leur objectif était de promouvoir des modes de déplacement économiques, moins polluants et autonomes dans les années qui viennent.
A Pamiers d'ailleurs, on sait faire et on s'y met dès maintenant. Notamment avec le service environnement et développement durable. En effet, les employés municipaux nettoient les rues du centre-ville en sourdine et de manière écologique depuis plusieurs mois déjà. La municipalité a misé sur l'éco-mobilité et s'est dotée de véhicules électriques. Ils sont destinés au service entretien pour nettoyer en silence et sans polluer.

Un geste simple et efficace du quotidien pour dépenser moins et préserver le plus longtemps possible la planète. Chose à laquelle s'attelle la ville, précurseur en la matière au niveau local, et que les lycéens comprennent et démontrent chaque année en mettant sur pied des prototypes toujours plus performants en matière d'économie d'énergie.

L'ARDENNAIS du 19/06/2012

Bazin primé avec son véhicule solaire

Publié le mardi 19 juin 2012 à 09H51


bazin ardennaisDes élèves de 1re STI2D du lycée Bazin décrochent une 5e place nationale avec leur véhicule solaire aux Olympiades des Sciences de l'Ingénieur.

C'est la première année que les Olympiades des Sciences de l'ingénieur sont ouvertes aux classes de STI2D (sciences des techniques industrielles et du développement durable), nouvelle filière d'excellence du lycée François-Bazin, et on peut dire que l'établissement de l'avenue De-Gaulle s'est bien défendu en présentant son véhicule solaire.

A l'origine, les Olympiades SI sont un concours national ouvert aux classes de 1re et de terminale des lycées généraux et technologiques, destiné à récompenser des projets expérimentaux pluri-technologiques menés par des équipes de lycéens... mais d'habitude, ce sont plutôt les terminales S qui raflent les prix.

Cette fois, cinq lycéens de 1re STI2D, une classe associant deux spécialités (d'une part Energie et Environnement, d'autre part Systèmes d'Information Numérique, enseignées respectivement par MM. Ga et Molaro), ont été sélectionnés d'abord au niveau des quatre départements de l'académie de Reims.

Sur les sept lycées champardennais inscrits, seuls Oemichen (Châlons-en-Champagne) et Bazin ont été retenus par un premier jury académique à Reims à la mi-avril.

Au niveau national, 236 équipes provenant de 23 académies se sont finalement retrouvées en lice. L'ultime sélection n'en a laissé que 62 en finale à Paris fin mai.

Le véhicule solaire de Bazin est un prototype de 2,80 m de long, pesant 56 kg.

Il peut rouler à la vitesse de 25 km/heure uniquement grâce à l'énergie de ses panneaux solaires.

Son impact CO2 est donc de zéro gramme et en fait le moyen de déplacement expérimental le plus « propre » qui soit.

Le jury national a apprécié la démarche scientifique suivie par les élèves ardennais et la pluridisciplinarité des thèmes abordés.

D'abord, au niveau des Systèmes d'Information Numérique, un programme spécifique a été conçu pour analyser en temps réel la consommation électrique du véhicule ; des données qui sont même transmises par wi-fi et qui permettent d'optimiser la conduite afin d'économiser le plus possible la ressource.

Ensuite, le jury a récompensé le souci de minimiser l'impact sur l'environnement dans la conception et la fabrication du corps du véhicule ; en fait, la structure métallique a été refaite en aluminium et la coque plastique initiale a été remplacée par une coque en bois, recouverte d'un vernis protecteur 100 % naturel élaboré à base... de jus de fruits !

L'équipe du lycée Bazin s'est classée 5e sur 62.

L'établissement carolo est donc le seul lycée champardennais primé aux Olympiades SI 2012 et c'est aussi la première fois qu'une classe de 1re STI2D est au palmarès.

Le 1er prix a été remporté par le projet AutoSpot, un projecteur à ultrasons permettant de suivre automatiquement le déplacement des personnes sur une scène (lycée Pierre-de-Fermat, Toulouse).

Le 2e prix par un robot Caméléon, dispositif de camouflage par analyse LED de la couleur au sol (lycée Louis-Le-Grand, Paris) ; le 3e prix par un fauteuil roulant pour hémiplégique à assistance électrique (lycée Duhamel, Besançon), etc.

Cerise sur le gâteau ardennais, l'équipe de la voiture solaire de Bazin a été invitée le week-end dernier au Phébus Event, une démonstration de véhicules à très faible consommation énergétique dans l'Ariège.

Patrick FLASCHGO

Conception et réalisation par MicHELP!.