Concentration par miroirs

tour solaire concentration par miroir heliostatsLa concentration par miroirs existe depuis maintenant une trentaine d’années et présente de nombreux avantages, notamment en termes de coût par rapport à la production. Ce sont des centrales que nous savons faire de mieux en mieux, et dont le stade du prototype est passé (contrairement aux tours solaires).

Principe de fonctionnement d’une centrale solaire à miroirs :

  1. Des miroirs « héliostats » (qui suivent le mouvement du soleil), réfléchissent la lumière vers un point unique (une tour généralement.
  2. La chaleur concentrée en haut de la tour fait de l’eau se transformer en vapeur
  3. La vapeur fait tourner une turbine qui produit à son tour de l’électricité

Cette centrale est donc surprenante par le nombre de changement de stade de l’énergie. En effet l’énergie passe d’abord de lumière à chaleur, puis de chaleur à mouvement, et enfin de mouvement à électricité. L’un des enjeux à construire cette centrale est de tenter d’avoir un minimum de pertes.
Avantages de ce système :

Permet de concentrer des quantités phénoménales d’énergie en un seul point grâce à des miroirs (11 méga watts pour PS10 à Séville, de quoi alimenter 5,500 foyers).
Maximise la puissance du soleil par temps clair
Maximise la concentration du soleil par des miroirs suivant le soleil
Economies dû à l’utilisation de miroirs
Inconvénients de ce système :

Construction onéreuse (nécessite une tour, des turbines, un système à vapeur complexe).
Besoin d’entretenir les parties mécaniques des miroirs, et les turbines. Beaucoup de frais d’entretiens contrairement à une centrale à panneaux fixe.
Peu d’économies d’échelles dû à sa faible fabrication
Son coût, PS10 a coûté 35M€, soit 3,18€ par W/c, beaucoup plus cher que des panneaux photovoltaïques classiques pour des projets d’une telle dimension.

Source  : abcphotovoltaique.com

Conception et réalisation par MicHELP!.